Loire Atlantique
Mayenne
Pays de la Loire
Maine et Loire
Sarthe
La région, ainsi découpée, a permis à la fois à Rennes et Nantes de devenir des capitales administratives régionales. Le nom de Pays de la Loire est en partie trompeur car, évoquant le cours majestueux du fleuve roi, elle en exclut néanmoins des départements emblématiques, avec leurs châteaux, comme l'Indre-et-Loire et le Loir-et-Cher, situés eux en région Centre.
La région de Nantes est marquée au Moyen Âge par son appartenance à la Bretagne. En 851, le traité d'Angers met au comté de Nantes et le Pays de Retz dans le royaume breton. Il fera ensuite partie du duché de Bretagne, Nantes deviendra une des villes de résidence des ducs de Bretagne en 937. Le comté de Nantes restera dans le duché sauf au moment de l'expansion du domaine angevin. Au Xe siècle, les comte d'Anjou agrandissent leur territoire par conquêtes.
En 907, Foulque Ierd'Anjou reçoit le comté de Nantes et prend le titre de comte d'Anjou et de Nantes avant que le comté ne retombe à nouveau dans le duché de Bretagne. Par la suite, la dynastie des Plantagenêts domine le comté du Maine et l'Anjou (1129 - 1204), leComté de Nantes (1156-1203), puis la Normandie (1154), grâce au mariage en 1113 de Foulque V d'Anjou et d'Erembourg du Maine. Cette dynastie règne sur l'Angleterre (1154-1399) puis doit abandonner ses provinces continentales au domaine royal (1204). À son apogée sous Henri II, on parle d'un empire Plantagenêt, son domaine allant des borders écossais aux Pyrénées grâce à son mariage avec Aliénor d'Aquitaine. C'est au XVe siècle, avec le duc François II que Nantes devient la capitale administrative du duché. 
En 1532, le duché de Bretagne est réuni au Royaume de France par un décret royal d'union perpétuelle. La région est marquée au moment de la Révolution par les guerres de Vendée (1793-1796) et la Chouannerie. Ces événements constituent le plus grand soulèvement contre le pouvoir central de l'histoire de France.
 La région connaît au XIXe siècle un renouveau culturel et urbanistique par la création de l'actuel lycée Clemenceau de Nantes ou encore la ville nouvelle de La Roche-sur-Yon 
En 1859, le diocèse de Nantes n'est pas rattaché au nouvel archidiocèse de Rennes, issu du démembrement de celui de Tours. Il reste, comme les diocèses d'Angers, Laval, Le Mans et Luçon, rattaché à l'archidiocèse de Tours. 
La région connaît encore la guerre en 1870 avec une incursion prussienne en Sarthe.
La région des Pays de la Loire résulte à l'origine de l'instauration des « programmes d'action régionale1 », dont les compétences furent peu à peu étendues pour donner les régions françaises actuelles. Elle est différente de la région d'Angers issue du décret 2727 du gouvernement de Vichy en 1941 puisque la Vendée n'était pas incluse dans celle-ci et que par contre l'Indre-et-Loire s'y trouvait pour sa partie occupée, le terme Pays de la Loire n'existait pas à l'époque. À la différence d'autres régions, les Pays de la Loire ne correspondaient, à leur création, à aucune entité administrative qui aurait préexisté : les cinq départements furent regroupés sur des critères arbitraires, purement administratifs et politiques. Historiquement, les Pays de la Loire recouvrent des morceaux des anciennes provinces d'Anjou, de Bretagne, du Maine, du Perche et du Poitou. L'appartenance de la Loire-Atlantique à cette région (plutôt qu'à la Bretagne) est par ailleurs un sujet de débat. Néanmoins, dans son histoire, le comté de Nantes fut déjà détaché de la Bretagne, par alliance et protection des souverains Plantagenêt ou par annexion à l'Anjou entre le Xe siècle et le XIIIe siècle. Ainsi en 907, le comté fut attribué à Foulque Ier d'Anjou jusqu'en 938 mais celui-ci tomba sous domination viking vers 919 et perdura jusqu'en 937. Durant cette période, les Vikings ont probablement constitué un royaume viking de Bretagne comprenant la Bretagne mais également le nord de la Vendée et une région correspondant à peu près au département actuel de la Manche. Par la suite, le comté resta marqué par la domination angevine. À travers mariages et alliances, les comtes d'Anjou, puis la dynastie Plantagenêt maintiendront leur souveraineté sur le comté nantais, jusqu'en 1203. La Loire Atlantique est le seul département des Pays de la Loire où est parlée une langue celtique (le breton) dans la commune de Batz. La toponymie révèle un maintien de la langue bretonne jusqu'au début du XVIIIe siècle (frontière ker/ville) à l'ouest d'une ligne joignant La Roche-Bernard à La Baule. De nombreux autres noms de lieux indiquent l'usage de la langue bretonne à des périodes plus anciennes (Guéméné-Penfao, les communes finissant en -ac et nom en -é ou -ay, des noms de baptême breton: Mulan, Brevin, Muzon, etc.). Voir à ce sujet l'article sur la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Région Bretagne.
Vendée
Accueil 
Source infos : Encyclopédie libre Wikipédia textes sous licence CC-BY-SA 3.0, pour voir ceux-ci dans leur intégralité, et en connaître les auteurs cliquez sur le lien ci-contre.
Les blasons proviennent du site armorial de france, merci à son auteur.